L'éhoupage


 --- L'activité ---

  • • L'éhoupage est le fait de couper le houppier donc la partie de l'arbre qui sépare la première grosse branche de son sommet. Toutes les branches qui se trouvent entre ces deux points seront enlevées par l'éhoupeur qui évolue en hauteur dans l'arbre en étant assuré par des cordes. Le houppier est ainsi enlevé en un, deux voire trois morceaux.
  • • Il est assez rare d'éhouper un arbre. Les occasions qui peuvent amener cette activité sont :
    • • La présence d'une bille de grande valeur. On éhoupera l'arbre afin de ne pas fendre cette bille.
    • • En forêt, lorsqu'une régénération naturelle est présente et afin d'éviter au semis les dégâts causés par un abattage classique.
    • • Lorsque le périmètre de sécurité situé autour de l'arbre en question est insuffisant pour l'abattre de façon habituelle.
  • • On peut compter sur un rendement de 20 à  30 têtes dans la journée à  raison de 35 € la tête.



 --- Le métier ---

  • • L'éhoupeur est d'abord un élagueur-grimpeur qui se hisse à  la hauteur de la première grosse branche à  l'aide d'un des systèmes suivants :
    • • D'un grimpe-écureuil : instrument composé de deux parties distinctes qui entourent le fût au moyen de tubes d'aluminium. Le système se règle en fonction du diamètre.
    • • D'une corde : il lance un poids accroché à  la corde autour de la branche choisie.
  • • L'éhoupeur est également un bûcheron qui est amené à  utiliser une tronçonneuse légère mais très puissante avec un guide forcément choisi en fonction de la grosseur du tronc.


 --- La sécurité du professionnel ---

  • • Afin d'assurer une sécurité optimale, l'éhoupeur utilise :
    • • une veste de sécurité
    • • un harnais
    • • un pantalon de sécurité
    • • un casque avec antibruit
    • • des chaussures de sécurité
    • • des gants de sécurité
    • • des manchettes de sécurité
    • • des mousquetons sécurisés
    • • un noeud autobloquant

 

Tester ses connaissances sur l'éhoupage