L'arrachage de laurier-cerise en forêt à l'aide d'un cheval de trait



Visite d'un chantier d'arrachage à  l'aide d'un cheval. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet) Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet)

--- L'activité ---

  • • Depuis les années 1980, cet arbuste qu'est le laurier-cerise pouvant atteindre 5 à  6 mètres de haut commence à  coloniser les sous-bois et nécessite son arrachage sous peine de voire sa prolifération dominer les autres espèces présentes et les remplacer.
  • • Pénible à  la main car rapidement fatigante, cette activité d'arrachage est grandement facilitée par la présence d'un cheval de trait, même si certains plants sont parfois récalcitrants.

On attache le plant de laurier-cerise au cheval. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet) Le cheval en action arrache le plant. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet)
En haut à  gauche : préparation.

En haut à  droite : le cheval en action arrache le plant.

A droite : l'outil utilisé.

L'outil utilisé. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet)
On attache le plant de laurier-cerise au cheval. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet) A gauche : préparation.

En bas à  gauche : le cheval en action arrache le plant.

En bas à  droite : un plant résiste.

On attache le plant de laurier-cerise au cheval. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet) Le cheval en action arrache le plant. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet)