Le dendroctone de l'épicéa


Coléoptère de la famille des scolytidae, le dendroctone de l'épicéa doit son nom au fait qu'il s'attaque de façon quasi exclusive à l'épicéa commun et l'épicéa de Sitka. C'est la résine de l'épicéa qui attire beaucoup ce coléoptère. Si l'arbre perd son écorce et présente des pralines (paquets de sève sécrétée par l'arbre pour se défendre) alors il y a de grandes chances qu'il soit touché.



Epicéa de Sitka touché. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet) Les pralines sont visibles. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet)
Coulé fraiche sur un épicéa à 30 cm du sol. Agrandir   Substance pateuse collectée sur un rameau. Agrandir

 

 

 

 --- Origine géographique et extension ---

Originaire de Sibérie, le dendroctone de l'épicéa est  arrivé en France à la toute fin du XIXème siècle, rentrant probablement par l'Est du pays (les Vosges) et plus récemment à partir des Ardennes.
  • • Dès 1897 dans divers documents écrits, on trouve la trace du dendroctone de l'épicéa dans le Nord-Est de la France.
  • • Identifié en 1982 dans l'Oise, le dendroctone de l'épicéa est arrivé par une seconde vague, plutôt originaire de Belgique puis s'est déplacé vers l'Ouest pour arriver en Bretagne en 2006.

 

Epicéa de Sitka touché. Agrandir

Souche attaquée par le dendroctone de l'épicéa. Agrandir dans une nouvelle fenêtre (ou onglet)


 --- Biologie et dégâts causés par le dendroctone---

  • • Le dendroctone de l'épicéa peut être présent sous forme d'adulte ou de larve. L'adulte, long de 6 à 9 mm peut voler jusque 5 kilomètres, voire davantage s'il y a des vents ascendants.
  • • Le cycle complet de développement de l'insecte variant de un à deux ans sans réelle périodicité, on pourra trouver, dans un même arbre, tous les stades quelque soit le moment de l'année.
  • • Lors de coupes rases ou systématiques, les dendroctones rentrent, généralement dans la partie basse de l'arbre (du collet jusqu'à quelques mètres de hauteur). Leur présence est alors détectée par la présence d'une praline d'environ un centimètre, mélange de sciure et de déjection de l'insecte.
  • • Les femelles fécondées pondent 120-150 oeufs sous l'écorce ou sur les souches qui, souvent, voient leurs racines communiquer entre celles des arbres encore debout. Les jeunes larves resteront groupées après avoir creusé une galerie commune, se nourrissant du liber de l'arbre ce qui finit par l'affaiblir et cause une dépréciation en formant des méplats au niveau des galeries.
  • • Des attaques répétées sur un même arbre peuvent permettre sa colinisation par d'autres scolytes voire directement entraîner sa mort par annélation.


Larves de dendroctones. Agrandir Dendroctone adulte. Agrandir

Dendroctone adulte. Agrandir

Dendroctones adultes. Agrandir



 --- Les moyens de lutte ---

2 principaux moyens coexistent :
  • Méthode biologique: Avec son prédateur naturel, Rhizophagus grandis, légèrement plus petit mais dont la reproduction et l'élevage sont maîtrisés en laboratoire. Lâché dans la nature, rhizophagus grandis repère un début d'attaque du dendroctone par l'odeur de la résine que ce dernier détoxifie. A noter que Rhizophagus grandis n'est présent que si le dendroctone de l'épicéa l'est également.
  • Méthode sylvicole: Exploiter tous les arbres présentant plus de 7 pralines récentes ainsi que ceux dont les galeries larvaires sont visibles sur au moins la moitié du pourtour. On essaiera d'écorcer les arbres atteints directement sur la coupe afin de détruire les dendroctones et également d'éviter leur dissémination.